Retraités fédéraux demande au gouvernement d’accorder la priorité à une stratégie pour les aînés, à la sécurité de la retraite et à une solution au fiasco de Phénix dans son budget de 2019

14 septembre 2018
Parlement du Canada.

Cet automne, les membres du Comité permanent des finances de la Chambre des communes examineront les recommandations de partout au pays sur ce qui devrait faire partie du budget de 2019. L’Association nationale des retraités fédéraux a présenté un mémoire écrit décrivant ses priorités et les mesures que le gouvernement peut prendre pour protéger et améliorer la santé et la sécurité de ses membres et de tous les Canadiens âgés.

À nouveau, le comité a choisi de se concentrer sur la croissance économique et d’assurer la compétitivité du Canada. Dans ce mémoire, Retraités fédéraux mettait l’accent sur la sécurité de la retraite et les soins de santé pour les aînés, faisant valoir qu’ils étaient essentiels pour encourager aussi la productivité, la croissance économique et la concurrentialité du Canada.

Les aînés canadiens sont en train de transformer notre définition des concepts de la retraite et du vieillissement. Ils vivent plus longtemps que jamais et en meilleure santé, et sont plus nombreux que les jeunes depuis 2015. Le budget fédéral de 2019 est le moment idéal pour faire les investissements et définir les politiques publiques qui assureront que ce groupe dynamique, diversifié et grandissant continue d’être une force au service du bien pour les décennies à venir.

 

Dans son mémoire, Retraités fédéraux formulait quatre principales recommandations :
 

  • Que le gouvernement fédéral dirige la mise en œuvre d’une stratégie nationale exhaustive pour les aînés en collaboration avec nos provinces et territoires sur les déterminants sociaux de la santé, y compris l’accès à des logements abordables et appropriés, la sécurité du revenu de retraite et des services sociaux solides et durables. Cela doit comprendre des mesures visant à améliorer les soins à domicile et les soins communautaires axés sur les aînés, à mettre sur pied et à promouvoir les principes des collectivités-amies des aînés, à accroître le soutien aux aidants naturels et à lutter contre l’isolement et l’âgisme.
     
  • Que ce gouvernement aide les Canadiens à améliorer la sécurité de la retraite, à respecter les promesses faites aux retraités lorsque les régimes de retraite sont modifiés et à continuer d’améliorer le RPC et la SV.  Un premier pas valable dans cette direction est le retrait immédiat du projet de loi C-27.
     
  • Que le gouvernement fédéral donne suite à l’engagement pris dans le budget de 2018 de tenir des consultations sur la sécurité de la retraite, afin de s’assurer que nos régimes d’épargne-retraite actuels sont efficaces et que les besoins des Canadiens en matière de sécurité de la retraite sont satisfaits. Tenir, d’ici le printemps 2019, des consultations publiques transparentes avec les organisations de retraités, les vétérans, les universitaires, les experts en politiques, les dirigeants de syndicats et d’entreprises, ainsi que d’autres intervenants, afin de déterminer la voie qu’empruntera le Canada sur la sécurité de la retraite.
     
  • Que le gouvernement veille à ce que les retraités et les employés soient adéquatement rémunérés, investissent les fonds appropriés et continuent de travailler avec les partenaires syndicaux et les retraités pour résoudre les problèmes du système de paye Phénix.


Pour lire la version intégrale du mémoire, cliquez ici.