Retratés, mais pas désoeuvrés

19 septembre 2019
Barbara et Clarence Nepinak.
Photo : Aaron Cohen/Musée canadien pour les droits de la personne

 

Comme beaucoup de retraités, Barbara et Clarence Nepinak se retrouvent plus occupés maintenant que lorsqu’ils travaillaient encore à plein temps.

Tous deux membres de la Première Nation Pine Creek, ils siègent à plusieurs comités et conseils consultatifs pour des organismes communautaires comme la Manitoba Association of Native Languages, le Conseil consultatif autochtone permanent du Musée canadien pour les droits de la personne, le Healthy Aboriginal Network — un organisme de Vancouver œuvrant pour la promotion de la santé chez les Autochtones —, le Conseil consultatif des aînés de l’Université de Winnipeg, et le Programme d’adaptation aux changements climatiques, une initiative fédérale visant à encourager les collectivités autochtones et nordiques à devenir des chefs de file en évaluation et élaboration de stratégies pour combattre les effets du changement climatique.

L’article complet a paru dans le numéro d'automne 2019 du magazine.