Un amour remontant à 70 ans

Moira White
 

Mariage Davis


Ken et Vera Davis
En octobre 1945, Ken Davis — ancien combattant de la Deuxième Guerre mondiale âgé de 22 ans — est allé à une danse d'Halloween dans sa ville natale de Winnipeg. Il y rencontra Vera, une jeune femme native de la Saskatchewan, qu'il épousa sept mois plus tard, le 4 mai 1946. Lorsqu'on lui demande ce qui l'avait tout d'abord attiré à Vera, Ken répond : « Elle était très chaleureuse ».


En mai 2016, Ken et Vera célébreront leur 70e anniversaire de mariage. Leur histoire remarquable leur a valu de partir de Winnipeg pour aller à Calgary, puis à Trenton et en Allemagne, sans compter de nombreux voyages entre ces escales. Jusqu'à l'an dernier, lorsque « les enfants nous ont dit qu'il était temps de déménager », ils vivaient dans leur propre maison. Aujourd'hui, ils habitent une résidence pour retraités à Cornwall, en Ontario. 


La vie au sein des Forces canadiennes
Comme bien des membres de leur génération, Ken et Vera ont vu de leurs propres yeux les changements entraînés par la guerre. Dès ses 18 ans à sa sortie de l'école secondaire, Ken s'est enrôlé. Ken et Vera ont eu leurs deux premiers enfants alors qu'ils étaient cantonnés à Calgary et leur troisième lorsqu'ils vivaient à la base militaire de Borden. La famille a vécu outre-mer pendant quatre ans, lors du service de Ken en Allemagne. Profitant pleinement des possibilités de voyages, ils ont visité l'Angleterre, la Hollande, la Belgique, la Suisse, l'Italie et la France. 


Se fixer à un endroit 
Avant de prendre sa retraite en 1969 pour aller enseigner la mécanique au St. Lawrence College, Ken a servi pendant 24 années de plus. C'était l'année de l'unification des Forces armées canadiennes. « Je ne voulais pas porter un autre uniforme », s'esclaffe Ken, qui a pris sa retraite du collège en 1986.

Même après s'être fixés à un endroit, Ken et Vera ont poursuivi leurs voyages. Ils ont eu un pied-à-terre en Floride pendant 22 ans. Au début, ils s'y rendaient pour un mois ou deux à la fois. Mais après leur retraite, ils y ont séjourné pendant cinq ou six mois, soit « le plus longtemps possible », souligne Ken. Après la  vente de leur pied-à-terre en Floride en 2000, ils ont passé plusieurs hivers sur la Côte Ouest ou au Portugal.


Redonner à la communauté
Ken a généreusement redonné à la communauté de bien des façons, dont du bénévolat pour l'Association. L'année dernière, il a été honoré pour son extraordinaire dévouement bénévole au nom des anciens combattants et des retraités. 


Conseils pour un mariage long et heureux
Lorsqu'on demande ce qu'il chérit le plus au sujet de son long et heureux mariage, la réponse de Ken fuse immédiatement : « notre famille ». Le fils et la fille de Ken et de Vera vivent à moins d'une heure de route, ainsi que leur petite-fille et leur arrière-petit-enfant. Malheureusement, la plus âgée de leurs filles est décédée en 2000. Aujourd'hui, leur arrière-petite-fille Tanya a pris la relève des vacances familiales. Chef de formation, elle veille à ce que tout un chacun mange bien et soit bien traité.

Le secret d'un mariage de longue durée est la tolérance et la patience, selon Ken. « Vous serez sûrement parfois en désaccord, mais ne vous gardez pas rancune, ajoute-t-il. Parlez-en ensemble. »