Comprendre le fonctionnement des FERR

Tas de pièces à côté d'un bocal en verre contenant des pièces de monnaie.

 

QUESTION : J’ai 70 ans et j’ai des investissements dans un REER personnel. On m’a dit que je devrai transférer les fonds dans un Fonds enregistré de revenu de retraite, ou FERR, l’an prochain. Qu’est qu’un FERR? Quel en est l’effet sur mes épargnes?

RÉPONSE : Bon nombre de nos membres conservent leurs épargnes à l’abri de l’impôt dans des régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) non immobilisés. Les Fonds enregistrés de revenu de retraite (FEER) sont très semblables. Tout comme les REER, les cotisations sont à l’abri de l’impôt jusqu’à ce qu’elles soient retirées et les actifs qui s’y trouvent peuvent être encaissés en tout temps.

Cependant, même si les fonds d’un REER sont accessibles en tout temps (tout en étant assujettis à l’impôt), ils doivent être retirés avant la fin de l’année au cours de laquelle le titulaire du REER atteint l’âge de 71 ans. À ce moment-là — ou plus tôt, si vous le désirez —, l’actif peut être transféré dans un FERR (il peut aussi servir à l’achat d’une rente ou être retiré en espèces).

Voici en quoi les FERR diffèrent considérablement des REER : Depuis 1992, la Loi de l’impôt sur le revenu exige que vous commenciez à retirer un pourcentage fixe de votre actif de FERR chaque année, à compter de l’année suivant celle où vous les avez déposés dans le FERR. Les montants ont varié au fil des ans (entre autres, le budget fédéral de 2015 a réduit les montants des retraits obligatoires).

 En vertu du tableau ci-dessous, le montant que vous devez retirer (aussi appelé « retrait minimum obligatoire ») varie chaque année selon l’âge :
 

Âge au 1er janvier

Montant minimum*

 70 ans et moins

Calculé selon la formule 1/(90 – âge)

Par exemple, à l’âge de 65 ans :
1/(90 – 65) = 4,00 %

71

5,28 %

72

5,40 %

73

5,53 %

74

5,67 %

75

5,82 %

76

5,98 %

77

6,17 %

78

6,36 %

79

6,58 %

80

6,82 %

81

7,08 %

82

7,38 %

83

7,71 %

84

8,08 %

85

8,51 %

86

8,99 %

87

9,55 %

88

10,21 %

89

10,99 %

90

11,92 %

91

13,06 %

92

14,49 %

93

16,34 %

94

18,79 %

95 et plus

20,00 %

*Le montant du retrait minimum est basé sur la valeur de votre FERR au 31 décembre de l’année précédente. Les taux de retrait minimums ne changent pas régulièrement. Ils sont constants depuis le budget fédéral de 2015.

 

La question des retraits minimums des FERR a été controversée. Certains organismes, comme le C.D. Howe Institute, font valoir que ces règles n’ont pas suivi le rythme de l’espérance de vie au Canada, qui a augmenté avec le temps. Ils affirment que les montants minimums de retrait constituent une menace, parce que le titulaire du FERR est obligé de réduire rapidement la valeur des actifs à imposition différée. Comme cela peut faire en sorte que les particuliers survivent à leurs épargnes, et ils soutiennent donc que les retraits minimums devraient commencer plus tard ou être moins élevés.

Pour alléger une partie de ce fardeau financier, le budget fédéral de 2019 a introduit le concept d’autoriser l’achat de « rentes viagères différées à un âge avancé » (RVDAA). Le début de ces rentes viagères serait reporté à la fin de l’année au cours de laquelle le rentier atteint l’âge de 85 ans.

Pour de plus amples renseignements sur la façon de maximiser vos REER et FERR, communiquez avec l’Agence du revenu du Canada ou avec un conseiller ou un planificateur financier agréé. Pour en savoir plus, cliquez ici.