Hola Cuba!

Debra Smith

Cuba

                                                                                                                                                     Kamira / shutterstock.com

 

« Ne vous inquiétez pas, je ne volerai pas votre mari », nous disait la petite madame à la peau bronzée coriace en agitant son cigare. « Je veux juste lui donner un baiser. » Il était de nouveau à moi en échange d’une petite rançon d’un peso convertible cubain. Il le valait bien, comme la photo que nous avions prise. 


Entrer dans Cuba est un jeu d’enfant pour les Canadiens. Votre visa de tourisme est inclus dans votre prix de billet d’avion. Conservez-le pendant votre séjour, car vous devrez le présenter lorsque vous quitterez et payer une taxe de départ de 25 CUC. Appelé un « kouk », le CUC est la monnaie utilisée par les touristes. Recherchez les mots « pesos convertibles » sur les factures. Les Cubains utilisent le peso cubain (CUP). Même si les cartes de débit et de crédit canadiennes sont acceptées dans les hôtels et la plupart des restaurants, il serait sage de porter sur vous suffisamment de pesos cubains convertibles en petites coupures pour payer pour les repas et les dépenses accessoires pendant la journée.


La nourriture cubaine a la réputation injustifiée d’être un peu fade. Habituellement, les centres de villégiatures haut de gamme comprennent des restaurants de calibre international. En ville, cherchez les paladares, les restaurants à domicile. Profitez de cette occasion pour déguster une variété de ragoûts copieux comme la ropa vieja (mijoté de bœuf ou d’agneau en sauce tomate) et l’ajiaco (ragoût à base de maïs et de légumes). Du homard fraîchement pêché, les plats de crevettes ou de poisson préparés sans façon sont sûrement délicieux. Comme il sied à un pays producteur de sucre, les desserts sont succulents et s’accordent à merveille avec l’excellent café cubain.

 

 

Provinces de l’Ouest

Ne manquez pas La Havane, la vibrante capitale cubaine, où vous pouvez louer un cabriolet des années 50 pour longer le Malecón, la digue bien connue, et vous rendre à l’hôtel National, un ancien lieu de rencontre des gangsters et des célébrités. Explorez les rues pavées de la vieille Havane en compagnie d’un guide bien informé de l’Agence de San Cristobal, un organisme qui s’efforce de restaurer cette partie de la ville. À deux heures de voiture, la vallée de Viñales, dans la province de Pinar del Río, offre un paysage époustouflant où des massifs calcaires s’élèvent des centaines de pieds au-dessus des vastes champs de plantations de café et de tabac. Poursuivez votre route vers Cienfuegos où vous trouverez une architecture française bien préservée et des jardins botaniques, puis visitez Trinidad, une ville coloniale intacte de 500 ans aux couleurs pastel, perchée sur une plage immaculée qui est parfaite pour la plongée et la nage avec palmes, masque et tuba. 
 



Cap à l’Est


Faites une randonnée dans la Sierra Maestra, la plus grande chaîne de montagnes de Cuba, qui offre un véritable balcon en forêt d’où vous pourrez admirer la beauté des nuages. Trouvez un guide dans la ville de Bayamo avant d’emprunter les sentiers où les palmiers, les pins et les sapins se côtoient. Les citadins apprécieront Santiago de Cuba, la deuxième plus grande ville de l’île, où la rumba, la salsa et le son continuent jour et nuit. Les festivités à Santiago battent leur plein durant le carnaval animé et haut en couleur qui se tient chaque année au cours de la semaine précédant le 25 juillet, jour de la Saint-Jacques. Des défilés de chars, des danseurs costumés et les gens du quartier qui bougent au rythme de la conga envahissent alors les rues.
 

Même si les relations diplomatiques sont rétablies, les Cubains doivent toujours faire preuve de créativité en raison de pénuries de toutes sortes à la suite de l’embargo américain décrété en 1962. Pour vous assurer de ne manquer de rien, emportez vos médicaments en vente libre préférés, des produits de protection solaire et des articles de toilette. 


Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site www.gocuba.ca/client/home/index.php?locale=fr  de l’Office du tourisme cubain.