L’Arizona

Laura Byrne Paquet

 

Si vous avez grandi en regardant de bons vieux westerns de John Wayne ou les dessins animés mettant en scène Bip Bip et Vil Coyote, certaines régions de l’Arizona seront le paysage de l’Ouest par excellence pour vous. Vous verrez vraiment d’imposants cactus saguaro épineux, ressemblant à des hommes aux bras en l’air. (Les vrais Bip, Bip, ou coucous terrestres, sont toutefois beaucoup plus petits que leurs cousins animés.)

À Tombstone, vous pourrez découvrir l’histoire de la fusillade d’O.K. Corral. Le sommet des buttes massives de Monument Valley constituerait des plates-formes parfaites pour les enclumes lancées par Vil Coyote. Enfin à Tucson, l'Arizona-Sonora Desert Museum aide les visiteurs à comprendre le désert environnant, grâce à un jardin botanique, un zoo, un centre d’interprétation et un parc.

Mais le désert n’est que le début des attractions touristiques de l’Arizona, à commencer par l’énorme « trou » dans le sol dont vous avez peut-être entendu parler.

 

 

Le Grand Canyon

Pour être honnête, je n’ai jamais brûlé d’envie de voir le Grand Canyon. Je me disais qu’il fourmillerait de touristes, tout en étant commercialisé et décevant.

J’avais à la fois tort et raison.

Certes, l’endroit est achalandé. Le parc national Grand Canyon est le second parc le plus visité aux États-Unis, accueillant 4,76 millions de visiteurs en 2014. Toutefois, ils ont bien de l’espace pour y vagabonder. De plus, si vous arrivez par l’entrée est (à Desert View), vous verrez probablement beaucoup moins de gens qu’à l’entrée du village de Grand Canyon.

Et pour ce qui est de l’aspect commercial, il y a certes des boutiques, des restaurants et des chalets à plusieurs endroits, mais même durant la haute saison, l’effet n’était pas écrasant.   

Ai-je été déçue? Non. Le canyon mérite sa réputation mondiale. Je ne pouvais quitter des yeux ces rochers à bandes rouges, brunes et grises s’empilant sur plus de 1800 mètres (un peu d’un mille) jusqu’à l’eau argentée du fleuve Colorado. Allez-y à la fin de la journée, et vous n’oublierez jamais le coucher du soleil.

 

 Golf course

 

Des cités tentaculaires

Les grandes villes de l’Arizona sont gigantesques , non seulement par leur population, mais aussi par leur superficie. Par exemple, Phoenix est la sixième ville en importance du pays et ses habitants sont éparpillés sur plus de 1,300 kilomètres carrés (500 milles carrés). Lors d’un séjour à Phoenix, Scottsdale ou Tucson, louez une voiture si vous ne prévoyez pas rester à l’hôtel. Les distances à conduire sont longues et le transport public est rudimentaire. Si vos vacances visent le golf, la gastronomie et le magasinage, envisagez plutôt d’allez à Scottsdale, qui regorge de lieux de villégiature.

 

Histoire autochtone        

L’Arizona abrite plusieurs grands groupes de Navajos, de Hopis et d’autres tribus autochtones (22 en tout). Des organismes gérés par des autochtones offrent des méthodes respectueuses de visiter leurs terres et de découvrir leurs styles de vie. Des lieux historiques comme le Wupatki National Monument, au nord de Flagstaff, conservent les vestiges de pueblos en ruine et d’autres artéfacts de cultures perdues. Vous pouvez également vous renseigner davantage sur l’histoire autochtone de l’État au Heard Museum, à Phoenix.

 

Prévoyez votre voyage

Pour en savoir plus, visitez www.visitarizona.com