Vignobles du comté Prince-Édouard de l'Ontario

Laura Byrne Paquet
 

Rangée de verres de vin sur le baril en cave cave.

En forme de pointe dans le lac Ontario juste au sud de Belleville, le comté Prince-Édouard est une enclave paisible de routes de campagne, de villages pittoresques et de superbes plages. Jusqu'à tout récemment, la réputation touristique du comté reposait principalement sur les dunes du parc provincial Sandbanks.

Toutefois, au cours des dernières 15 années, le « comté », surnommé « PEC » en anglais, est devenu l'un des hauts lieux de la gastronomie canadienne. Le premier établissement vinicole de la région, Waupoos Estates, a ouvert ses portes en juin 2001. Depuis, plus de trente autres ont été établis, dont plusieurs par des citadins stressés et attirés par le calme de la campagne. 

Parallèlement à l'essor de l'industrie vinicole, le secteur de la restauration et de l'hébergement a pris de l'ampleur. Les dernières décennies ont connu l'arrivée d'artisans fromagers, d'apiculteurs, d'écoles de cuisine, et même d'une auberge primée de la très populaire chaîne hôtelière torontoise Drake.

Cela dit, le comté n'a pas perdu son caractère campagnard et paisible. Pour citer ma sœur, alors que nous longions en voiture une autre belle étable digne d'une carte postale, vaches ruminantes en prime, « On se croirait revenus dans le passé ».
 

Où aller pour déguster

La taille des établissements vinicoles varie grandement, du minuscule Redtail Vineyard hors des sentiers battus, dont la fabrique est bondée lors d'une visite guidée de 10 personnes, à de vastes entreprises comme la vinerie Grange of Prince Edward County, où une étable remontant à 1826 sert désormais de salle de dégustation remplie de lumière, ainsi que de lieu de mariage fort populaire. 

Quels cépages dégusterez-vous? « Comme le pinot noir et le chardonnay du comté sont réputés, presque tous les vignobles les cultivent », mentionne Duarte Da Silva, de la vinerie Grange. Cela dit, vous trouverez également dans le comté des vins faits de cépages moins courants, comme le geisenheim (blanc) et le de Chaunac (rouge).

Si vous n'avez pas de chauffeur désigné, la Prince Edward County Wine Tours et plusieurs autres entreprises offrent des visites en fourgonnette ou en limousine. Durant certains des nombreux festivals gastronomiques et œnologiques du comté, un autobus permet aux visiteurs de faire la navette d'un vignoble à l'autre.
 

Où aller pour bien manger

Deux fois l'an, le festival gastronomique Countylicious met en vedette certains des restaurants les plus réputés de la région. Aux écoles culinaires Waring House Cookery School, From the Farm Cooking School ou Hoy Culinary du chef Michael, vous pouvez apprendre des trucs et des astuces à reproduire à la maison.  Pour goûter à un bel échantillon de fromages de chèvre et d'autres variétés, rendez-vous à la Fifth Town Artisan Cheese Company. Ne manquez pas de goûter au chèvre au miel et aux truffes. Et la plus grande ville du comté, Picton, abrite plusieurs boutiques se spécialisant en produits du terroir.
 

Où vous faire héberger

L'établissement Drake Devonshire Inn a obtenu très bonne presse, mais il existe plusieurs autres auberges et gîtes du passant partout dans le comté. Vous pouvez aussi camper ou louer un chalet au parc provincial Sandbanks.
 

Planifiez votre voyage

En voiture, le comté se trouve à 2,5 heures de Toronto et d'Ottawa, et à 3,5 heures de Montréal. Pour en savoir plus, communiquez avec le bureau touristique du comté de Prince-Édouard (en anglais, à http://prince-edward-county.com/).