Dans les coulisses de la défense des intérêts

Regard sur les démarches nécessaires à élaborer des campagnes de défense des intérêts qui changent les choses

 

Ce qui suit est un article republié paru initialement dans le numéro de l'automne 2018 de Sage(Défense des intérêts en action)

Deux mains tenant.

Candace Jazvac


À l’approche de l’élection fédérale de 2019, Retraités fédéraux travaille d’arrache-pied pour se préparer. Les enjeux sont de taille, avec la revendication d’une stratégie nationale pour les aînés assurant que la qualité des soins ne dépend pas de votre code postal; la défense continue des pensions à prestations déterminées sûres contre la menace rampante de la conversion aux prestations ciblées; la vision d’un programme d’assurance médicaments qui aide chaque aîné canadien à obtenir les médicaments dont il a besoin; et le besoin continu d’un soutien accessible pour les vétérans et leurs familles. 

 

De l’élaboration de politiques aux partenariats stratégiques, nous nous préparons à lancer notre plus importante campagne de défense des intérêts adaptée à des élections à ce jour. Notre équipe de défense des intérêts s’assure que vos priorités et celles de tous les aînés canadiens sont des éléments clés du programme de chaque parti. Pour ce faire, nous aurons besoin d’une équipe solide de défenseurs dévoués et engagés qui travaillent dans leurs circonscriptions partout au pays. Pour bâtir cette équipe, nous devons réfléchir à la façon de rapprocher nos membres des enjeux qui comptent pour eux et leurs proches, à la façon dont nous leur demandons de participer et à la façon dont nous les incitons à s’impliquer davantage. 

 

Retraités fédéraux compte 176 000 membres d’un océan à l’autre, mais moins d’un tiers de ces membres participent actuellement à nos campagnes de défense des droits. Et la plupart ne posent qu’un seul geste. Plus de 40 000 personnes ont envoyé des messages au premier ministre et au ministre des Finances pour leur demander d’honorer leur promesse des dernières élections et de retirer le projet de loi C-27. Des milliers d’autres ont participé à nos projets pilotes visant des élections provinciales et à nos pressions en faveur de l’élaboration et de la mise en oeuvre d’une stratégie nationale pour les aînés. Ce que nous demandons à ces membres de faire ensuite, et comment nous le leur demanderons de le faire, assurera le succès ou l’échec de notre stratégie de campagne en 2019. 

 

Les organisations de défense des intérêts les plus efficaces tirent parti du succès de leurs campagnes lors des suivis : en reconnaissant la contribution des membres à l’atteinte de l’objectif de la campagne et en leur demandant d’en faire un peu plus. Les campagnes distinctes visant une seule action ratent la possibilité de créer une dynamique et un engagement, non seulement envers cette campagne, mais aussi envers l’organisation dans son ensemble.

 

Communément appelée « échelle de l’engagement », cette stratégie vise à faire passer les membres de l’indifférence à l’intérêt, grâce à l’interaction et à la participation et, enfin, à l’engagement. Pour en arriver à un engagement profond à l’égard des buts de la défense des intérêts de Retraités fédéraux, le cheminement des membres le long de l’échelle de l’engagement peut et doit prendre du temps. Il faudrait commencer par des demandes exerçant peu de pressions et exigeant peu d’engagements. Une progression lente qui nous permet de connaître chaque membre, de cultiver notre relation avec eux et qui leur donne de nombreuses occasions de participer et de s’impliquer produira des défenseurs plus solides et plus dévoués, ainsi que plus susceptibles de continuer à s’engager au fil du temps. 

 

Les enjeux politiques émergents et la nécessité d’activer notre équipe peuvent survenir à tout moment et nous inciter à sauter des barreaux de l’échelle. Mais en demander trop et trop rapidement à nos membres peut les décourager. Comme dans tout exercice d’établissement de relations, les demandes agressives peuvent nuire à une évolution qui se passe bien, sinon. Par exemple, le fait de souhaiter la bienvenue à un nouveau membre et lui demander du même souffle d’envoyer un courriel à son député au sujet d’un enjeu qu’il ne connaît pas bien peut sembler trop exigeant et a donc peu de chances de réussir. Cependant, après avoir envoyé un message de bienvenue demandant d’« aimer » Retraités fédéraux sur Facebook, suivi d’un sondage posant une seule question, suivi d’informations sur l’enjeu et de la position de l’Association à son égard, une demande d’envoyer un courriel à un député est plus susceptible d’être efficace. Comme le veut le dicton, « Si vous voulez aller vite, faites-le seul. Si vous voulez aller loin, faites-le ensemble. » 

 

Pour tirer parti de l’échelle d’engagement et dans le but d’avoir en place une équipe solide et engagée pour l’élection fédérale de 2019, l’équipe de défense des intérêts de l’Association travaillera en étroite collaboration avec les agents des programmes de défense des intérêts et les équipes des sections d’un océan à l’autre. Comme l’équipe de défense des intérêts du Bureau national se charge d’établir notre liste de défenseurs potentiels, de la logistique numérique, de la rédaction des messages et de l’élaboration d’outils, les équipes de nos sections pourront se consacrer à ce qu’elles font de mieux : fournir de l’information et faire des commentaires sur la scène locale, tout en établissant et en tirant parti des relations avec les parties prenantes, dont les candidats, les dirigeants communautaires et les nouveaux bénévoles potentiels. 

 

Ce travail assidu et ce développement ne serviront pas seulement à réaliser nos objectifs électoraux non partisans. Ils nous permettront aussi d’exercer encore plus d’influence lors des futures campagnes. Ils peuvent produire une liste de candidats potentiels intéressants et chevronnés pour des postes de dirigeants de section, d’agents des programmes de défense des intérêts et de membres du Conseil d’administration national à l’avenir. Ils peuvent aussi aider l’Association à augmenter sa présence partout au pays et à accroître notre influence sur la colline du Parlement. 

 

Retraités fédéraux veut aller loin. Alors, allons-y ensemble. 

 

Les membres qui aimeraient se joindre aux initiatives de défense des intérêts de l'Association peuvent envoyer un courriel àdefensedesinterets@retraitesfederaux.ca

 


Candace Jazvac est la coordonnatrice de la défense des intérêts de l’Association nationale des retraités fédéraux.